La Dame d'Elche, un destin singulier

La Dame d'Elche, un destin singulier : Essai sur les receptions d'une statue iberique

By (author)  , By (author) 

Envío gratis

Disponible. Entrega estimada a United States en 10-15 días laborables.


¿La dirección de tu pedido no está en United States? Click aquí.

Descripción

Le 4 août 1897, des ouvriers agricoles découvrent par hasard à La Alcudia, site de l'antique Ilici (Elche, au sud de la province d'Alicante), une sculpture ibérique datant du Ve-IVe siècle av. J.-C. et connue sous le nom de Dame d'Elche. Sa singularité et l'étrangeté troublante de sa beauté (Pierre Paris) conduisent les archéologues et les historiens de l'art à y voir le chef-d'oeuvre de l'art ibérique. Source d'inspiration pour les artistes, la Dame devient aussi, sous la plume des idéologues régionalistes et nationalistes espagnols, une icône identitaire. Cet ouvrage, écrit conjointement par un archéologue et une anthropologue, présente ces différents regards et les réactions esthétiques et affectives qui les accompagnent, tout en s'arrêtant sur les usages sociaux et politiques de la statue.
ver más

Detalles del producto

  • Paperback | 190 páginas
  • 140 x 216 x 11mm | 245g
  • Madrid, Spain
  • French
  • 9788490963203

Review Text

« Depuis sa découverte le 4 août 1897, la Dame d'Elche ne cesse d'intriguer. Dans cet essai vivement conduit, les auteurs rappellent comment cette oeuvre exceptionnelle, tant par sa qualité artistique que par son style, a nourri la réflexion des archéologues avant de devenir un symbole national en Espagne. » - L'HISTOIRE, n 476, octobre 2020
ver más

Review quote

Le 4 août 1897, des ouvriers agricoles découvrent à La Alcudia, site de l’antique Ilici (Elche, au sud de la province d’Alicante), une sculpture ibérique datant du Ve-IVe siècle av. J.-C. et connue sous le nom de Dame d’Elche. Sa singularité et « l’étrangeté troublante de sa beauté » (Pierre Paris) attirent l’attention des archéologues européens. Très vite considérée comme le chef-d’œuvre de l’art ibérique, la statue devient une source d’inspiration pour les artistes et, sous la plume des idéologues régionalistes et nationalistes espagnols, une icône identitaire. Le but de cet ouvrage, écrit par un archéologue et une anthropologue, n’est pas seulement de dire ce qu’était la Dame dans l’Antiquité mais aussi et surtout ce qu’elle est devenue pour les hommes et les femmes de notre époque qui se sont interrogés sur elle, l’ont admirée, aimée et souvent réinventée.Le 4 août 1897, des ouvriers agricoles découvrent à La Alcudia, site de l’antique Ilici (Elche, au sud de la province d’Alicante), une sculpture ibérique datant du Ve-IVe siècle av. J.-C. et connue sous le nom de Dame d’Elche. Sa singularité et « l’étrangeté troublante de sa beauté » (Pierre Paris) attirent l’attention des archéologues européens. Très vite considérée comme le chef-d’œuvre de l’art ibérique, la statue devient une source d’inspiration pour les artistes et, sous la plume des idéologues régionalistes et nationalistes espagnols, une icône identitaire. Le but de cet ouvrage, écrit par un archéologue et une anthropologue, n’est pas seulement de dire ce qu’était la Dame dans l’Antiquité mais aussi et surtout ce qu’elle est devenue pour les hommes et les femmes de notre époque qui se sont interrogés sur elle, l’ont admirée, aimée et souvent réinventée.
ver más