Une Bulle Qui Ruina Le Monde

Une Bulle Qui Ruina Le Monde : Chroniques Editoriales Americaines, 1915-1932

By (author)  , Edited by  , Translated by 

Free delivery worldwide

Available. Dispatched from the UK in 3 business days
When will my order arrive?

Description

Concretement et non sans ironie, mais avec tout l'esprit qui fait sa reputation, Garrett rappelle comment la guerre mondiale a egalement ete l'occasion d'installer une nouvelle et dangereuse mecanique des dettes internationales. Cette chronique explique la mondialisation croissante de la dette publique des son bapteme du feu contre l'Allemagne. Apres l'armistice, la necessite de reconstruire l'Europe sur les ruines de la guerre servait a justifier partout officiellement le developpement sans precedent des dettes publiques, mais aussi l'absence des remboursements. Ce fut la naissance d'un etonnant delire occidental: celui de pouvoir generer le bien-etre general par un credit sans fin. La Crise de 1929 pourtant, imposa un amer retour au reel - elle aussi avec une force inouie. Des la parution en 1932, des principes destructeurs repetitifs, inherents aux immenses dettes publiques, principes vieux de plusieurs millenaires meme, ont ainsi ete decrits par l'auteur d'une maniere qui frappe l'imagination. Tout le XXe siecle n'aura pas reussit a faire mentir ce point de vue lucide et profond sur la mondialisation du credit. De fait, la derniere crise financiere internationale semble inviter chacun de nous, citoyens Americains et Europeens, a s'en impregner encore une fois ..."show more

Product details

  • Paperback | 216 pages
  • 152.4 x 228.6 x 13.72mm | 385.55g
  • Createspace
  • United States
  • French
  • black & white illustrations
  • 1507620284
  • 9781507620281

About G Garrett

Grace au style de ses chroniques et de ses fictions, Garet Garrett sut imposer son nom et le respect tant aupres du grand public que des hommes politiques americains les plus influents au debut du XXe siecle. Il fut entre autres, membre du comite editorial du New York Times, puis Directeur du Tribune, et durant vingt ans, principal redacteur economique du grand hebdomadaire Saturday Evening Post. En depit des guerres, et par opposition a toutes les manifestations de pouvoir imperial, il consacra son oeuvre a definir avec passion l'ideal humaniste de la Republique."show more