Memoires D'Une Contemporaine (3-8) Souvenirs D'Une Femme Sur Les Principaux Personnages de La Republique, Du Consulat, de L'Empire, Etc

Memoires D'Une Contemporaine (3-8) Souvenirs D'Une Femme Sur Les Principaux Personnages de La Republique, Du Consulat, de L'Empire, Etc

By (author) 

List price: US$22.40

Currently unavailable

Add to wishlist

AbeBooks may have this title (opens in new window).

Try AbeBooks

Description

Extrait: ...conserve ses expressions exactes. Oui, madame, j'ai tout quitte, parce que du moment que Bussieres (c'etait le sergent) m'eut dit qu'il m'aimait, je n'ai plus vu que lui au monde. Je n'ai pas vole mes parens, car je n'ai emporte que mes bijoux et les six cents ducats que ma mere m'a laisses en mourant; Bussieres dit que c'est assez pour etre heureux en France. Il s'est deja tant battu sans etre tue, qu'il echappera encore. S'il est blesse, je le soignerai bien; et s'il meurt, je me tuerai: voila pourquoi j'ai senti qu'il fallait le suivre. Je voulais marcher a cote de lui, mais il m'a dit que c'etait defendu; alors il m'a fait voir cet habit; mais quand je saurai ou il doit se battre, alors je donnerai de l'argent a la vivandiere pour qu'elle me laisse distribuer l'eau-de-vie. Bussieres dit qu'elles n'ont peur de rien; et moi, aurai-je donc peur d'offrir a mon amant ce qui pourra lui etre bon? J'ecoutais cette petite femme avec ivresse; je sentais et je me promettais bien de faire comme elle. Nous etions pres d'une espece de chateau; nous allions y faire halte, quand un commandement imprevu fit tourner a gauche sur le flanc de la colonne. Nous apercumes le sergent Bussieres, qui etait bien le type du grenadier francais, tel qu'on l'a vu, admire, chante et lithographie. La marche continua par des chemins affreux: l'artillerie s'y embourba. Les nouvelles etaient assez peu rassurantes; on allait bivaquer. Il n'y a donc pas une maison ici? dis-je a Hantz.-Non, monsieur (Hantz ne m'appela jamais autrement); mais, avec un peu d'argent, je connais une bonne caleche qui pourra vous en servir. Je m'y logeai lestement, sans songer meme au souper, me fiant au zele et a l'appetit de mon brave Hantz. Ma nouvelle amie de bivac voulut absolument chercher son Bussieres; mais au bout d'un quart d'heure elle revint decouragee. Je sentis, aux regrets plaisamment exprimes par la pauvre petite, la triste...show more

Product details

  • Paperback | 72 pages
  • 189 x 246 x 4mm | 145g
  • Rarebooksclub.com
  • United States
  • French
  • black & white illustrations
  • 1236686756
  • 9781236686756