Manuscrit de 1814, Trouve Dans Les Voitures Imperiales Prises a Waterloo, Contenant L'Histoire Des Six Derniers Mois Du Regne de Napoleon

Manuscrit de 1814, Trouve Dans Les Voitures Imperiales Prises a Waterloo, Contenant L'Histoire Des Six Derniers Mois Du Regne de Napoleon

List price: US$19.40

Currently unavailable

Add to wishlist

AbeBooks may have this title (opens in new window).

Try AbeBooks

Description

Extrait: ... consequences d'une bataille perdue par les allies ne peseraient sur aucun d'eux autant que sur l'Autriche, puisqu'elle est en meme temps la puissance principale entre les allies et l'une des puissances centrales de l'Europe. 238 En supposant que la fortune continue d'etre favorable aux allies, il importe sans doute a l'Autriche de considerer avec attention quelle serait la situation de l'Europe, le lendemain d'une bataille perdue par les Francais au coeur de la France, et si un tel evenement n'entrainerait pas des consequences diametralement opposees a cet equilibre que l'Autriche aspire a etablir, et tout a la fois a sa politique et aux affections personnelles et de famille de l'empereur Francois. Enfin l'Autriche proteste qu'elle veut la paix de meme que ses allies; mais n'est-ce pas se mettre en position de ne pouvoir atteindre ou de depasser ce but, que de continuer les hostilites, quand de part et d'autre on veut arriver a une fin? Toutes ces considerations m'ont conduit a penser que, dans la situation actuelle des armees respectives, et dans cette rigoureuse saison, une suspension d'armes pourrait etre reciproquement avantageuse aux deux partis. Elle pourrait etre etablie par une convention en forme ou par un simple echange de declarations; elle pourrait etre limitee a un temps fixe, ou indefinie, avec la condition de ne la pouvoir faire cesser qu'en se prevenant tant de jours d'avance. Cette suspension d'armes me semble plus particulierement dependre de l'Autriche, puisqu'elle a la direction principale des affaires militaires; et j'ai pense que, dans l'une et l'autre chance, l'interet de l'Autriche 239 etait que les choses n'allassent pas plus loin et ne fussent pas poussees a l'extreme. C'est surtout cette persuasion qui me porte a ecrire aujourd'hui a V. Exc.; si je m'etais trompe, si cette demarche, absolument confidentielle, devait rester sans effet, je dois prier V. Exc. de la...show more

Product details

  • Paperback | 98 pages
  • 189 x 246 x 5mm | 191g
  • Rarebooksclub.com
  • United States
  • French
  • black & white illustrations
  • 1236717856
  • 9781236717856