Les Trois Villes

Les Trois Villes : Paris

3.97 (107 ratings by Goodreads)
By (author) 

Free delivery worldwide

Available. Dispatched from the UK in 4 business days
When will my order arrive?

Description

Pendant la nuit, le train avait eu de grands retards, entre Pise et Civita-Vecchia, et il allait etre neuf heures du matin, lorsque l'abbe Pierre Froment, apres un dur voyage de vingt-cinq heures, debarqua enfin a Rome. Il n'avait emporte qu'une valise, il sauta vivement du wagon, au milieu de la bousculade de l'arrivee, ecartant les porteurs qui s'empressaient, se chargeant lui-meme de son leger bagage, dans la hate qu'il eprouvait d'etre arrive, de se sentir seul et de voir. Et, tout de suite, devant la Gare, sur la place des Cinq-Cents, etant monte dans une des petites voitures decouvertes, rangees le long du trottoir, il posa la valise pres de lui, apres avoir donne l'adresse au cocher: Via Giulia, palazzo Boccanera. C'etait un lundi, le 3 septembre, par une matinee de ciel clair, d'une douceur, d'une legerete delicieuses. Le cocher, un petit homme rond, aux yeux brillants, aux dents blanches, avait eu un sourire en reconnaissant un pretre francais, a l'accent. Il fouetta son maigre cheval, la voiture partit avec la vive allure de ces fiacres romains, si propres, si gais. Mais, presque aussitot, apres avoir longe les verdures du petit square, arrive sur la place des Thermes, il se retourna, souriant toujours, designant de son fouet des ruines. Les Thermes de Diocletien, dit-il en un mauvais francais de cocher obligeant, desireux de plaire aux etrangers, pour s'assurer leur clientele. Des hauteurs du Viminal, ou se trouve la Gare, la voiture descendit au grand trot la pente raide de la rue Nationale. Et, des lors, il ne cessa plus, il tourna la tete a chaque monument, le montra du meme geste. Dans ce bout de large voie, il n'y avait que des batisses neuves. Sur la droite, plus loin, montaient des massifs de verdure, en haut desquels s'allongeait un interminable batiment jaune et nu, couvent ou caserne. Le Quirinal, le palais du roi, dit le cocher. Pierre, depuis une semaine que son voyage etait decide, passait les jours a etudier la topographie de Rome sur des plans et dans des livres. Aussi aurait-il pu se diriger, sans avoir a demander son chemin, et les explications le trouvaient prevenu. Ce qui le deroutait pourtant, c'etaient ces pentes soudaines, ces continuelles collines qui etagent en terrasses certains quartiers. Mais la voix du cocher se haussa, bien qu'un peu ironique, et le mouvement de son fouet se fit plus ample, lorsque, sur la gauche, il nomma une immense construction, fraiche et crayeuse encore, tout un pate gigantesque de pierres, surcharge de sculptures, de frontons et de statues. La Banque Nationale.show more

Product details

  • Paperback | 502 pages
  • 139.7 x 215.9 x 32mm | 730.28g
  • Createspace Independent Publishing Platform
  • United States
  • French
  • black & white illustrations
  • 1508583463
  • 9781508583462

Rating details

107 ratings
3.97 out of 5 stars
5 29% (31)
4 46% (49)
3 21% (22)
2 3% (3)
1 2% (2)
Book ratings by Goodreads
Goodreads is the world's largest site for readers with over 50 million reviews. We're featuring millions of their reader ratings on our book pages to help you find your new favourite book. Close X