Les Robinsons de La Guyane

Les Robinsons de La Guyane

4 (1 rating by Goodreads)
By (author)  , Edited by 

Free delivery worldwide

Available. Dispatched from the UK in 3 business days
When will my order arrive?

Description

Les arbres geants de la foret equatoriale se tordaient sous la rafale. Le tonnerre grondait furieusement. Les eclats de la foudre, simultanement sonores ou etouffes, brefs ou prolonges, secs ou crepitants, bizarres parfois, terribles toujours, semblaient se confondre en une seule et interminable detonation. Du Nord au Sud, de l'Est a l'Ouest, s'etalait, a perte de vue, au ras les cimes une immense nuee noiratre, bordee d'une sinistre bande cuivree. Des eclairs aveuglants, affectant toutes les formes et toutes les couleurs, meles dans une colossale fulguration, s'en echappaient comme d'un cratere renverse. De ces vapeurs trop lourdes qu'un implacable soleil avait fait surgir d'insondables marais et de solitudes inexplorees, roulaient de veritables trombes. Ce que nous nommons en Europe des gouttes de pluie, semblait de larges coulees de metal en fusion, a travers lesquelles se refletaient etrangement les eclairs. Les feuilles tombaient, hachees comme par un ouragan de grele, mieux encore, comme par des millions de jets de pompes a vapeur. De temps en temps, un acajou enorme, l'orgueil de la foret vierge, s'abattait lourdement; une ebene verte, au tronc eleve de plus de quarante metres, aussi dur que le fer, voltigeait comme une paille; un cedre seculaire, que quatre hommes n'eussent pu entourer de leurs bras, eclatait, ainsi qu'une planchette de sapin, un simaruba, un boco, ou un angelique, dont les cimes trouaient la nue, roulaient, fracasses les premiers. Ces geants, relies ensemble par d'inextricables lianes, et dont les maitresses branches disparaissaient sous des orchidees, des bromeliacees ou des aroidees en pleine floraison, oscillaient, puis s'ecroulaient sous la meme poussee. Des milliers de petales rouges coulaient a travers les herbes: on eut dit des gouttes de sang arrachees aux flancs des colosses foudroyes. Les animaux affoles, se taisaient. Seule, mugissait la grande voix de l'ouragan, qui atteignait alors une invraisemblable intensite. Cette formidable symphonie de la nature, qu'on eut dit orchestree par le genie des tempetes, et executee par un ch ur de Titans, remplissait l'immense vallee du Maroni, le grand fleuve de la Guyane francaise. La nuit s'etait faite tout a coup, avec cette rapidite particuliere aux zones equatoriales que le soleil eclaire sans aurore, et d'ou il disparait sans crepuscule."show more

Product details

  • Paperback | 630 pages
  • 152.4 x 228.6 x 36.07mm | 1,038.72g
  • Createspace
  • United States
  • French
  • Large type / large print
  • Large Print
  • black & white illustrations
  • 1507883552
  • 9781507883556

About M Louis Boussenard

Louis-Henri Boussenard, ne a Escrennes le 4 octobre 1847 et mort a Orleans le 11 septembre 1910, est un ecrivain francais, auteur de romans d'aventure. Surnomme de son vivant le Rider Haggard francais, il est plus connu aujourd'hui en Europe de l'Est, ou quarante volumes de ses uvres furent publies dans la Russie imperiale en 1911, que dans les pays francophones Biographie; Apres des etudes de medecine, il se consacre a l'ecriture. Le gouvernement lui ayant confie une mission scientifique en Guyane, il voyage beaucoup dans les colonies francaises, surtout en Afrique. Lors de la guerre de 1870, il est vite blesse par les Prussiens, experience amere capable d'expliquer un incontestable sentiment nationaliste qui se rencontre dans plusieurs de ses romans. Quelques-uns de ses livres portent la marque de prejuges contre les Britanniques, ce qui explique sans doute qu'il ait ete peu traduit et soit peu connu dans le monde anglophone. Ses contes et nouvelles paraissent dans de nombreux journaux tels que Le Figaro et Le Petit Parisien. Un premier roman, Le Tour du monde d'un gamin de Paris, connait un grand succes populaire, prepublie en feuilleton en 1879 dans le Journal des voyages. Entre deux voyages, il revient au pays natal ou il ecrit romans sur romans, la plupart paraissant en feuilletons avant d'etre edites en librairie. Il promene ses heros a travers le monde; il les expose a tous les perils, mais fait toujours en sorte que le bon triomphe et que le mechant soit puni: le succes est considerable. Fervent republicain, il temoigne dans ses ecrits d'une vision nationaliste farouchement anti-allemande, anti-anglaise (ce qui explique qu'il n'ait pas ete publie dans les pays anglo-saxons) et colonialiste. Le fait que Boussenard ait fait son service militaire pendant la guerre de 1870, ou il fut blesse, explique que tous les ennemis dans ses recits soient des Allemands."show more

Rating details

1 ratings
4 out of 5 stars
5 0% (0)
4 100% (1)
3 0% (0)
2 0% (0)
1 0% (0)
Book ratings by Goodreads
Goodreads is the world's largest site for readers with over 50 million reviews. We're featuring millions of their reader ratings on our book pages to help you find your new favourite book. Close X