Les Esclaves de Paris

Les Esclaves de Paris

By (author) 

List price: US$21.21

Currently unavailable

Add to wishlist

AbeBooks may have this title (opens in new window).

Try AbeBooks

Description

Extrait: ...an qu'il octroyait au barbier qui venait le raser deux fois la semaine, constituaient toute sa depense personnelle. Ce n'est pas qu'on vecut mal chez lui. Volailles dodues, gibiers, legumes savoureux, fruits exquis abondaient. Mais rien, jamais, ne paraissait sur sa table qui n'eut ete recolte ou tue sur ses domaines. La viande de boucherie en etait severement exclue parce qu'il faut la payer. Frequemment invite a des diners ou a des fetes, par les chatelains du voisinage qui, bien qu'il put faire, le consideraient un peu comme leur chef, il refusait regulierement, disant qu'un gentilhomme ne saurait accepter sans rendre, et que rendre coute de l'argent. Certes ce n'etait pas la pauvrete qui contraignait le duc de Champdoce a cette severe economie. On lui connaissait, tant dans le Poitou que dans l'Angoumois et dans la Saintonge, pour plus de douze cents mille francs de terres au soleil, sans compter la foret de Champdoce qui, habilement amenagee, rapportait bon an mal an de huit a dix mille ecus en sacs. On pretendait encore, et on avait raison, que sa fortune en portefeuille depassait sa fortune territoriale. Naturellement, on le taxait d'avarice, en quoi on se trompait. Il n'etait pas avare dans le sens qu'on attache a ce mot. Cet entete gentilhomme poursuivait simplement l'execution d'un plan longuement medite et fortement arrete. Son passe pouvait, jusqu'a un certain point expliquer sa conduite. Ne en 1780, le duc de Champdoce avait emigre et servi dans l'armee de Conde. Ennemi implacable de la Revolution, il habita Londres tant que dura l'Empire, reduit, pour vivre, a donner des lecons d'escrime. Revenu en France avec les Bourbons, il dut a un prodigieux hasard d'etre remis en possession d'une portion des immenses domaines de sa maison. Mais qu'etait cette portion pour lui? Rien. Comparant la richesse presente a l'opulence princiere de ses aieux, il se trouvait miserable. Pour...show more

Product details

  • Paperback | 324 pages
  • 189 x 246 x 17mm | 581g
  • Rarebooksclub.com
  • United States
  • French
  • black & white illustrations
  • 1236717252
  • 9781236717252