Le Peche de M. Antoine

Le Peche de M. Antoine

2.2 (5 ratings by Goodreads)
By (author)  , Edited by 

Free delivery worldwide

Available. Dispatched from the UK in 3 business days
When will my order arrive?

Description

Resume de l'oeuvre Sur le chemin escarpe et dangereux qu'Emile Cardonnet a emprunte pour rejoindre ses parents a Gargilesse, le jeune homme est surpris par un violent orage qui le contraint a se refugier sous un rocher. Il y rencontre un homme d'aspect avenant, nomme Jean Jappeloup. Ce dernier le conduit chez l'un de ses amis, Antoine de Chateaubrun. Cet aristocrate ruine vit dans les decombres de son chateau en compagnie de sa fille Gilberte et de leur servante et amie, Janille. Un mystere plane sur l'identite de la mere de Gilberte. Les de Chateaubrun n'ont pas souffert de la misere grace au sens de l'economie de Janille et ils n'eprouvent aucun regret de leur splendeur passee. Emile ressent tout de suite de l'affection et de l'interet pour cette petite communaute de personnes qui prend la vie du bon cote. Lors du diner, ou Emile a ete aimablement invite, on sert une sympathique piquette, qui pousse Jean Jappeloup a deblaterer sur un industriel recemment installe dans le pays. Il ignore qu'il s'agit du pere d'Emile ! Il en dresse un portrait tres inquietant. Pour lui, Cardonnet est un capitaliste sans scrupules, bien decide a devenir le maitre de la region, apres avoir ruine toute concurrence. Emile, qui a des idees socialistes, se refuse a croire que son pere puisse etre un tel monstre. Jean Jappeloup pense cependant qu'il n'y a pas a s'inquieter, car il estime que le cours d'eau, que Cardonnet doit domestiquer pour mener a bien son projet, est tout a fait indomptable. Jean Jappeloup propose de raccompagner Emile a l'entree de Gargilesse. Il ne peut aller plus avant car la justice le pourchasse pour une dette impayee. Il est devenu vagabond apres avoir ete contraint d'abandonner son metier de charpentier ou il excellait. Arrives a destination, Jean et Emile assistent a une catastrophe. Donnant raison a Jean, le cours d'eau est en train de deborder detruisant tout sur son passage et en particulier l'usine de Cardonnet. Jean Jappeloup sauve un enfant de la noyade. Emile veut profiter de cet exploit pour convaincre son pere de regler la dette de son nouvel ami. Mais Cardonnet propose, pour se dedommager, de s'approprier le travail du menuisier a sa convenance. Jappeloup ne veut pas consentir a devenir son esclave. Emile prend douloureusement conscience de la durete de son pere, qui l'humilie des leur retrouvailles seul a seul, le somme d'abandonner ses ideaux et de le suivre dans ses projets industriels. Il lui laisse cependant un temps de reflexion, croyant pouvoir le corrompre par l'appat du gain. Se promenant seul pour reflechir dans les environs de Gargilesse, Emile rencontre le Comte de Boisguilbault, dont Jean Jappeloup lui a brosse un portrait peu engageant. Il etait autrefois l'ami d'Antoine de Chateaubrun et de Jean Jappeloup, mais s'est un jour brutalement fache avec eux pour une raison mysterieuse. Il etait, a cette epoque, marie a une jeune femme qu'il a fait litteralement perir d'ennui. Cependant, Emile parvient a gagner la confiance du vieux Comte et a le pousser a regler la dette de Jean Jappeloup qui reconquiert son independance. Le Comte se prend d'une vive affection pour Emile dont il partage les ideaux socialistes. Le jeune homme tombe amoureux de Gilberte de Chateaubrun qui l'aime aussi. Mais Emile est terrorise a l'idee de devoir reveler ses sentiments a son pere car il sait que ce dernier s'opposera a son mariage. Mis au courant de l'aventure par un espion, Cardonnet propose un marche diabolique a son fils: il consentira au mariage si Emile abandonne ses ideaux et se consacre corps et ame aux ambitions de son pere. Pour que l'humiliation du jeune homme soit totale et qu'il soit brise a jamais, il s'arrange pour tenir au courant Gilberte de ce marche. La jeune fille pousse Emile a refuse l'abjecte proposition. Brise par le chagrin de devoir renoncershow more

Product details

  • Paperback | 574 pages
  • 152.4 x 228.6 x 33.02mm | 948g
  • Createspace Independent Publishing Platform
  • United States
  • French
  • Large type / large print
  • Large Print
  • black & white illustrations
  • 150871195X
  • 9781508711957

About Mrs George Sand

George Sand est le pseudonyme d'Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant, romanciere, auteur dramatique, critique litteraire francaise, journaliste, nee a Paris le 1er juillet 1804 et morte au chateau de Nohant-Vic le 8 juin 1876. Elle compte parmi les ecrivains prolifiques avec plus de soixante-dix romans a son actif, cinquante volumes d'oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pieces de theatre et des textes politiques. A l'image de son arriere grand-mere par alliance qu'elle admire, Madame Dupin (Louise de Fontaine 1706-1799), George Sand prend la defense des femmes, prone la passion, fustige le mariage et lutte contre les prejuges d'une societe conservatrice. George Sand a fait scandale par sa vie amoureuse agitee, par sa tenue vestimentaire masculine, dont elle a lance la mode, par son pseudonyme masculin, qu'elle adopte des 1829, et dont elle lance aussi la mode apres elle, Marie d'Agoult signe ses ecrits Daniel Stern (1841-1845), Delphine de Girardin prend le pseudonyme de Charles de Launay en 1843. Malgre de nombreux detracteurs comme Charles Baudelaire ou Jules Barbey d'Aurevilly, George Sand contribue activement a la vie intellectuelle de son epoque, accueillant au domaine de Nohant ou a Palaiseau des personnalites aussi differentes que Franz Liszt, Frederic Chopin, Marie d'Agoult, Honore de Balzac, Gustave Flaubert, Eugene Delacroix, conseillant les uns, encourageant les autres. Elle a entretenu une grande amitie avec Victor Hugo par correspondance, ces deux grandes personnalites ne se sont jamais rencontrees. Elle s'est aussi illustree par un engagement politique actif a partir de 1848, inspirant Alexandre Ledru-Rollin, participant au lancement de trois journaux La Cause du peuple, Le Bulletin de la Republique, l'Eclaireur, plaidant aupres de Napoleon III la cause de condamnes, notamment celle de Victor Hugo dont elle admirait l'oeuvre et dont elle a tente d'obtenir la grace apres avoir eclipse Notre Dame de Paris avec Indiana, son premier roman. Son oeuvre est tres abondante et la campagne du Berry lui sert souvent de cadre. Ses premiers romans, comme Indiana (1832), bousculent les conventions sociales et magnifient la revolte des femmes en exposant les sentiments de ses contemporaines, chose exceptionnelle a l'epoque et qui divisa aussi bien l'opinion publique que l'elite litteraire.show more

Rating details

5 ratings
2.2 out of 5 stars
5 0% (0)
4 20% (1)
3 20% (1)
2 20% (1)
1 40% (2)
Book ratings by Goodreads
Goodreads is the world's largest site for readers with over 50 million reviews. We're featuring millions of their reader ratings on our book pages to help you find your new favourite book. Close X