La Belle Riviere

La Belle Riviere

By (author)  , Edited by 

Free delivery worldwide

Available. Dispatched from the UK in 3 business days
When will my order arrive?

Not expected to be delivered to the United States by Christmas Not expected to be delivered to the United States by Christmas

Description

I Le comte de Jumonville Peu de personnes le savent. Sous Louis XIV et sous Louis XV, la plus grande partie de l'Amerique du Nord appartenait a la France. Dans ces possessions se trouvait le vaste territoire connu aujourd'hui sous la denomination de Canada, jadis nomme Nouvelle-France. De nos mains, cette terre si riche passa dans celles des Anglais. L'Angleterre en possede actuellement une minime partie qui constitue une de ses plus riches colonies. Que si l'on cherche une cause serieuse a cet abandon inintelligent, on n'en trouve pas. Des flots de sang ont ete verses. Tant d'hommes illustres s'etaient voues a la colonisation de cette succursale de la mere patrie ! On se croyait pres d'arriver a un resultat glorieux et fecond. L'indifference coupable du gouvernement, l'odieuse jonglerie des Mississipiens, le mot mi-spirituel et antipatriotique de Voltaire, mot qui fut pris a la lettre par le peuple le plus leger de la terre, aneantirent le fruit de si heroiques efforts, de si longs travaux. Ce fut une grande perte pour la France. On se represente encore maintenant le Canada comme un pays de mediocre etendue, sterile, au climat rigoureux, inclement, mortel pour les Europeens. On voit toujours ces immenses etendues de terrains, enfouies sous des neiges eternelles, parcourues par des betes fauves ou de feroces Indiens. Erreur qui nous a coute cher. En deux mots, voici la verite A l'epoque ou nous etions les maitres, la Nouvelle-France formait un triangle dont la base se trouvait au nord de la baie d'Hudson et le sommet dans le golfe du Mexique, au sud de la Nouvelle-Orleans. Or, chaque cote de ce triangle mesure au moins 3500 kilometres et la superficie totale en est d'environ 1 200 000 kilometres carres, superficie onze fois plus considerable que celle de la France actuelle. Le Canada seul compte vingt-cinq mille habitants. Il en pourrait contenir le sextuple. C'est, sans contredit, le pays le plus industrieux et le plus commercant de l'Amerique du Nord.show more

Product details

  • Paperback | 544 pages
  • 152.4 x 228.6 x 31.24mm | 902.64g
  • Createspace Independent Publishing Platform
  • United States
  • French
  • Large type / large print
  • Large Print
  • black & white illustrations
  • 1508485364
  • 9781508485360

About M Gustave Aimard

Gustave Aimard, dont le nom (par adoption) est Olivier Gloux, ne le 13 septembre 1818 a Paris ou il est mort le 20 juin 1883, est un ecrivain francais, auteur de romans d'aventures souvent publies en feuilleton dans Le Moniteur, la Presse ou La Liberte. Biographie Gustave Aimard est ne a Paris en 1818 de parents inconnus. Son nom officiel est Olivier Aimard, mais plus tard il se donnera lui-meme le prenom de Gustave. Ce n'est qu'apres sa mort que l'on decouvrira que son pere s'appelait Sebastiani, qui apres avoir ete general, fut ensuite ambassadeur et meme ministre.[citation necessaire] Selon le New York Times du 9 juillet 1883, sa mere se nommait Felicite de Faudoas, mariee avec Anne Jean Marie Rene Savary, duc de Rovigo. Abandonne par ses parents, il s'enfuit a 9 ans du domicile de sa famille adoptive, les Gloux, et s'engage comme mousse sur un bateau. Il debarque en Patagonie, puis se rend en Amerique du Nord ou il mene une vie aventureuse, notamment comme chercheur d'or et trappeur. Il s'enrole dans la marine en 1835 avant de deserter quatre ans plus tard lors d'une escale au Chili. Il epouse une Comanche, puis entame des voyages en Europe et dans le Caucase. En 1847, Aimard retourne de plus en France. En cette annee, sa demi-soeur, Fanny Sebastiani de Praslin, est assassinee par son epoux, le duc Theobald de Praslin. Theobald se suicide peu apres. Pendant plusieurs mois, Henriette Desportes, la gouvernante de la famille, est interrogee a la Conciergerie, la prison pour femmes de Paris, au sujet de son eventuelle complicite avait-elle incite Theobald a commettre cet acte cruel ? La justice ne pouvait rien prouver et Henriette a ete remise en liberte. Avec l'aide d'un pasteur francais, elle put partir en Amerique, ou elle fut d'abord enseignante. Ensuite, elle s'est mariee avec un pasteur americain et elle tenait un cours litteraire dans un milieu presbyterien. Cette gouvernante a fait l'objet d'un film en 1940, intitule L'Etrangere (All This, and Heaven Too), avec Bette Davis et Charles Boyer dans les roles principaux.show more