L'Afrique Ne Se Developpera Jamais

L'Afrique Ne Se Developpera Jamais : Les Africains Sont Responsables de Leur Sous-Developpement !

By (author) 

Free delivery worldwide

Available. Dispatched from the UK in 3 business days
When will my order arrive?

Description

Les africains presentent generalement leur sous developpement comme le produit des manigances et de la malveillance des puissances exterieures determinees a les maintenir dans un etat de sujetion depuis quatre siecles. Pour preuve les explications qu'ils donnent de ce qu'il faut nommer naufrage economique de leur continent: etranglement de la dette, deterioration des termes d'echanges, et diminution de l'aide exterieure. Un discours bien pratique, le fameux complot neocolonialiste qui permet aux africains d'occulter leurs propres responsabilites. Quand bien meme l'Afrique disposerai des milliards de dollars, le developpement aujourd'hui n'aurait aucune chance de s'amorcer car les africains font exactement tout ce qu'il faut faire pour que rien ne marche. Ils refusent la methode, l'organisation, ils gaspillent tout ce qui pourrait fonctionner durablement au profit du plus grand nombre. Ils detestent la coherence. Beaucoup d'africains restent encore persuades que le developpement c'est la chose des blancs et que la technologie moderne est une nouvelle forme de domination coloniale. Ils ne realisent pas que l'occident aujourd'hui c'est non seulement l'Europe mais aussi le Bresil, le Japon et Hong Kong. Pour eux le seul vrai probleme c'est qu'ils ont ete colonises a cause de la couleur de leur peau. Verdict! L'Afrique ne sortira pas de cette impasse qu'au prix d'une revolution mentale qui lui permettra de purger une fois pour toute la honte de la traite et de la colonisation. L'erreur fondamentale est de continuer a poser en effet le probleme est en termes moraux. Toutes les entreprises coloniales tous les empires sont fondees sur la domination et la spoliation. La bestialite n'est pas l'apanage des blancs. Il faut donc commencer a democratiser le debat. Et d'abord admettre que la traite negriere et la colonisation ont ete rendues possibles par l'existence de l'esclave dans de nombreuses societes africaines. Ainsi le refus du developpement passe le refus de voir les choses en face et d'assumer ses propres responsabilites au regard de l'histoire. Autre aspect de leur petrification mentale, la certitude des africains que la reconnaissance de leur culture anticoloniale est la condition prealable de leur developpement. Le reste du monde n'ignore pas que le developpement est fait d'emprunt aux realisations des autres societes. Eux s'obstinent a supplier les autres de reconnaitre leurs valeurs de civilisation. Aujourd'hui plus que jamais, les echanges entre peuples sont d'abord economiques et les termes de l'echange sont definis par le poids technique et scientifique des differentes partenaires. Qui peut penser un instant que les japonais tiennent la dragee haute aux americains parce ce qu'ils ont su leur faire apprecier la richesse de leur tradition? Les negociations portent sur l'intelligence artificielle ou le cours du Yen mais certainement pas sur le droit d'identite culturelle. Avec sa pauvrete, sa dependance totale envers le monde developpe qui ne soustrait de son exclusion que quelques secteurs economiques ou il est encore possible de l'exploiter, son impuissance manifeste a susciter en son sein le leadership qui pourrait la sortir de son malheur, l'Afrique ne permet pas aujourd'hui vraiment d'espoir.show more

Product details

  • Paperback | 278 pages
  • 169.93 x 244.09 x 16mm | 566.99g
  • Createspace
  • United States
  • French
  • black & white illustrations
  • 1514686775
  • 9781514686775