Hétérographies

Hétérographies

List price: US$19.89

Currently unavailable

Add to wishlist

AbeBooks may have this title (opens in new window).

Try AbeBooks

Description

Los cuatro textos que componen esta obra pretenden recrear las condiciones de uso del escrito en el Siglo de Oro español. Se aplican más a los manuscritos que a los impresos; privilegian el análisis de la relación sensorial con la materialidad de los textos antes que su lectura racional; sitúan el trabajo de los traductores por encima del de los autores y se interesan en algunas propuestas que pretenden abolir la paternidad literaria del impreso.
show more

Product details

  • Paperback | 148 pages
  • Madrid, Spain
  • Spanish
  • 8496820459
  • 9788496820456

Review quote

Les quatre conférences rassemblées sous ce titre partagent la volonté de recréer les conditions d'usage de l'écrit dans le Siècle d'or espagnol, à partir de perspectives qui n'ont pas toujours été considérées comme centrales par l'histoire classique du livre et de la lecture. Pour cela, elles s'attachent plus aux manuscrits qu'aux imprimés ; elles privilégient l'analyse de la relation sensorielle avec la matérialité des textes avant sa lecture rationnelle ; elles placent le travail des traducteurs par-dessus celui des auteurs et, en somme, elles s'intéressent à quelques propositions qui visent à abolir la paternité littéraire de l'imprimé et à modifier la forme même de la présentation des livres.
show more

Table of contents

Préface de Roger Chartier ; Avant-propos ; Pour les sens : toucher, goûter, voir et écouter l'écrit ; De main en main : le manuscrit comme forme de publication ; Livres sans auteur : le biblioclaste avisé et les lecteurs ; Plus auteur que l'auteur : traduire comme exercice royal et aristocratique ; Notes et références des oeuvres anciennes ; Index des noms et des oeuvres anonymes
show more

Review Text

Les quatre conférences rassemblées sous ce titre partagent la volonté de recréer les conditions d'usage de l'écrit dans le Siècle d'or espagnol, à partir de perspectives qui n'ont pas toujours été considérées comme centrales par l'histoire classique du livre et de la lecture. Pour cela, elles s'attachent plus aux manuscrits qu'aux imprimés ; elles privilégient l'analyse de la relation sensorielle avec la matérialité des textes avant sa lecture rationnelle ; elles placent le travail des traducteurs par-dessus celui des auteurs et, en somme, elles s'intéressent à quelques propositions qui visent à abolir la paternité littéraire de l'imprimé et à modifier la forme même de la présentation des livres.
show more