Clotilde Martory

Clotilde Martory

By (author)  , Edited by 

Free delivery worldwide

Available. Dispatched from the UK in 3 business days
When will my order arrive?

Description

Du meme auteur, Sans famille En famille Romain Kalbris Une femme d'argent Anie Baccara Ghislaine Conscience Cara Extrait; I Quand on a passe six annees en Algerie a courir apres les Arabes, les Kabyles et les Marocains, on eprouve une veritable beatitude a se retrouver au milieu du monde civilise. C'est ce qui m'est arrive en debarquant a Marseille. Parti de France en juin 1845, je revenais en juillet 1851. Il y avait donc six annees que j'etais absent; et ces annees-la, prises de vingt-trois a vingt-neuf ans, peuvent, il me semble, compter double. Je ne mets pas en doute la legende des anachoretes, mais je me figure que ces sages avaient depasse la trentaine, quand ils allaient chercher la solitude dans les deserts de la Thebaide. S'il est un age ou l'on eprouve le besoin de s'ensevelir dans la continuelle admiration des uvres divines, il en est un aussi ou l'on prefere les distractions du monde aux pratiques de la penitence. Je suis precisement dans celui-la. A peine a terre je courus a la Cannebiere. Il soufflait un mistral a decorner les b ufs, et des nuages de poussiere passaient en tourbillons pour aller se perdre dans le vieux port. Je ne m'en assis pas moins devant un cafe et je restai plus de trois heures accoude sur ma table, regardant, avec la joie du prisonnier echappe de sa cage, le mouvement des passants qui defilaient devant mes yeux emerveilles. Le va-et-vient des voitures tres interessant; l'accent provencal harmonieux et doux; les femmes, oh! toutes ravissantes; plus de visages voiles; des pieds chausses de bottines souples, des mains finement gantees, des chignons, c'etait charmant. Je ne connais pas de sentiment plus miserable que l'injustice, et j'aurais vraiment honte d'oublier ce que je dois a l'Algerie; ma croix d'abord et mon grade de capitaine, puis l'experience de la guerre avec les emotions de la poursuite et de la bataille. Mais enfin tout n'est pas dit quand on est capitaine de chasseurs et decore, et l'on n'a pas epuise toutes les emotions de la vie quand on a eu le plaisir d'echanger quelques beaux coups de sabre avec les Arabes. Oui, les nuits lumineuses du desert sont admirables. Oui, le rapport est interessant... quelquefois. Mais il y a encore autre chose au monde."show more

Product details

  • Paperback | 366 pages
  • 152.4 x 228.6 x 21.08mm | 621.42g
  • Createspace
  • United States
  • French
  • Large type / large print
  • Large Print
  • black & white illustrations
  • 150772005X
  • 9781507720059

About M Hector Malot

Hector-Henri Malot dit Hector Malot, ne le 20 mai 1830 a La Bouille, non loin de Rouen, et decede le 18 juillet 1907 a Fontenay-sous-Bois, est un romancier francais. Biographie: Veuf, son pere, notaire, epouse en secondes noces la veuve d'un capitaine au long cours. Les deux epoux ont, de leur premier mariage, chacun deux enfants. Hector est donc le benjamin d'une famille que l'on dirait aujourd'hui recomposee. Enfance et adolescence: Alors que le pere manifestait un caractere rigide empreint d'une certaine severite, la mere, plus conciliante, bercait l'enfant de recits de voyages (peut-etre inspires par ceux de son premier epoux). Elle developpa ainsi son gout pour les histoires. Lorsqu'a l'age adulte, il s'opposa a la volonte paternelle, preferant la voie des lettres aux etudes de droit, elle le soutint dans son choix. Le jeune Hector fit ses etudes au lycee Corneille de Rouen ou Gustave Flaubert l'avait precede dix ans plus tot. Il s'y lia d'amitie avec celui qui fut quelque temps le secretaire de Sainte-Beuve, Jules Levallois, futur critique litteraire. Ses etudes ne furent pas brillantes; il souffrit d'un systeme scolaire dans lequel il ne pouvait pas s'exprimer. Ses preferences allaient a l'histoire dont l'enseignant etait un original, a l'esprit libre."show more