Chant D'Exil

Chant D'Exil : Recueil de 4 Nouvelles

By (author) 

Free delivery worldwide

Available. Dispatched from the UK in 4 business days
When will my order arrive?

Description

Un recueil de 4 nouvelles qui nous entrainent de l'exil a une traversee du Desert. 4 nouvelles qui chantent sous les mots. Chant d'exil: L'Afrique est en lui, partout, dans les moindres interstices de son corps, de sa chair, de sa memoire, meme ici, dans cet autre pays qui l'accueille. Comment alors y trouver sa place ? Comment oublier la tragedie qui l'a fait fuir ? Un recit profond qui laisse monter toute la puissance du chant venu le sauver de lui-meme. Comme un appel. L'echo du desert: Son premier pas dans le creux des dunes fut d'une grande dignite. Ce fut aussi une intime caresse. Il a toujours aime les femmes sauvages. Les apprivoiser demande une infinie patience. Le desert ressemble a une femme mutine et rebelle. Il ne nous appartient jamais dans sa totalite. Jusqu'a ce qu'il rencontre une Targuia, une femme de la tribu des Touaregs. Emma: Elle l'a rencontre un mois plus tot dans un de ces cafes philo qui fleurissent un peu partout comme les fleurs au printemps. Il est poete ou soi-disant poete elle ne sait pas bien. Peu importe ! Maintenant elle est nue pres de lui. Un recit empreint de poesie. L'Arbre de Paix: Ils ont quitte leurs villages guides par les paroles du Pere Antonio. Levons-nous et marchons vers la liberte et la paix, avait-il crie . Ils l'ont tous suivi. Et quand les soldats voulurent le faire taire il se mit a chanter. 4 nouvelles poignantes ou le chant s'accroche, en puissance, aux fils de la liberte.show more

Product details

  • Paperback | 104 pages
  • 128.52 x 198.37 x 6.1mm | 167.83g
  • Createspace
  • United States
  • French
  • black & white illustrations
  • 1508524785
  • 9781508524786

About Evelyne Jouval

Je suis nee un 7 janvier sous le soleil de la Provence....... a deux pas de la maison de Marie, ma grand-mere paternelle. Le grenier de sa maison faisait office de bibliotheque. Dans un coin se nichait de grandes malles a demi eventrees dans lesquelles s'empilait une foison de livres. Je les lisais et les relisais, assise sur les charnieres rouillees des vieilles malles. Ma grand-mere etait une amoureuse des mots bien ecrits. Sur de vieux cahiers de brouillons, elle recopiait des livres, pour rien, juste pour le plaisir des mots, pour apprendre a ne pas faire de fautes, juste pour avoir une belle ecriture. Pendant de longues demi-journees, je la rejoignais. Ensemble, sur sa vieille table recouverte d'une toile ciree, nous avons copie et recopie des pages et des pages de livres. Elle a fait naitre en moi la passion des mots. Et le plaisir d'apprendre ! Quand vient l'heure de parler orientation scolaire je reponds: comedienne. Mes parents ne me prennent pas au serieux. La vie fait alors son travail de vie, des enfants, divers metiers jusqu'au jour ou l'evidence s'impose. Je prends alors d'autres chemins, d'autres traverses, je deviens conteuse. Je cree ma compagnie de spectacle, Compagnie la parlote, j'ecris pour les petits et les grands, des contes, des nouvelles, des histoires, je sillonne la France en travers, en long, en large, je fabrique des instruments en terre et j'ecris La Terre qui Chante. Ouverte sur tous les Suds mes pas m'emmenent plus loin a travers le monde, de l'autre cote des terres, des mers et des hautes montagnes a la rencontre d'autres cultures, d'autres etres. Ces voyages au plus proche des peuples nourrissent mon ecriture. J'aime cette vie, toujours en partance pour quelque part. Je m'ennuierai dans une vie faite de routine. Les voyages, l'imprevu, les experiences nouvelles, l'amitie, les rencontres, la vie...... font que, chemin faisant, les mots se rappellent a moi, comme une necessite. Ils me reveillent la nuit. Alors je me leve, je prends stylo et papier et les mots degoulinent sur les feuilles, comme venus de loin. Je les vois, je les entends, je n'ai plus qu'a les ecrire. Je m'assois ensuite a la table des mots et je m'en amuse. Je les triture, les etire, les coupe, les brode, les tricote et les detricote, maille apres maille..... Ainsi va la vie, ainsi vont les mots ! Il est temps maintenant de vous les livrer.show more