Anie

Anie

3 (1 rating by Goodreads)
By (author)  , Edited by 

Free delivery worldwide

Available. Dispatched from the UK in 3 business days
When will my order arrive?

Description

Extrait Ils avaient travaille simplement pour la gloire. Les affaires, ils en prenaient bien souci vraiment, et, sans faire rire personne, le pere Signol, que sa Femme adultere a fait entrer a l'Institut, pouvait dire a un candidat: Je ne vote jamais pour ceux qui gagnent de l'argent. Insuffisant, incomplet etait donc mon savant d'Une bonne affaire, et il m'en fallait un autre qui fut de notre temps; car c'est une necessite pour un romancier qui marche avec son epoque et veut se renouveler, se completer, de ne point s'en tenir, dans son age mur, aux personnages de sa jeunesse, qu'il a pu peindre vrais a ce moment, mais qui ne le sont plus par cela seul que les m urs se sont transformees. Je cherchais mon savant nouvelle maniere, lorsqu'un jour, en me rendant au laboratoire de mon camarade Georges Pouchet, je vis dans une cour des palefreniers et des cochers occupes a panser des chevaux et a nettoyer des voitures qui, par leur elegance, etaient si peu en situation dans ce quartier que, tout en bavardant avec Pouchet, je lui demandai a qui appartenaient ces equipages. -A Sauval. -Le professeur? -Lui-meme. J'eus le pressentiment que je pouvais trouver en lui quelques-uns des traits principaux qu'il me fallait pour mon personnage. Je l'etudiai et l'introduisis dans Anie. Un critique, parlant de Sauval, dit que ce type est plus commun qu'on ne pense, et, faisant allusion a celui de la realite, il ajouta: J'ai pris mes informations sur les personnes, je le connais meme personnellement depuis ma lecture d'Anie, et il paraitrait, - ma conviction est faite, - que justement il ne rentrerait pas dans la categorie precitee, et que ce savant serait au contraire un lutteur, un genereux et un prodigue. Que le Sauval de mon roman ne soit pas la reproduction exacte et fidele du vrai Sauval, cela est parfaitement juste; je suis le premier a le reconnaitre, et meme je suis satisfait que cela ait ete dit. Je me suis deja plus d'une fois explique la-dessus dans ces notices: je fais des romans, non des photographies; et quand j'etudie un personnage rencontre dans la vie courante, ce n'est point la verite du portrait que je recherche, c'est celle du roman, agissant en cela comme le peintre ou le statuaire qui travaille d'apres le modele vivant, non pour le copier, mais pour s'en inspirer. Sauval m'a fourni des traits du savant dans le train; je ne l'ai pas copie, pas plus que dans aucun de mes romans je n'ai copie ou photographie un seul des acteurs que j'ai mis en scene. Il y a une verite d'art, plus haute et plus vraie que celle de la realite. C'est celle-la que j'ai poursuivie. Ce n'est pas avec sa femme qu'on fait une Jeanne d'Arc, me disait un jour Chapu; et cependant, pour toutes les Jeanne d'Arc, il y a eu la pose d'un modele vivant. H. M."show more

Product details

  • Paperback | 270 pages
  • 152.4 x 228.6 x 15.49mm | 471.73g
  • Createspace
  • United States
  • French
  • Large type / large print
  • Large Print
  • black & white illustrations
  • 1507733127
  • 9781507733127

About M Hector Malot

Hector-Henri Malot dit Hector Malot, ne le 20 mai 1830 a La Bouille, non loin de Rouen, et decede le 18 juillet 1907 a Fontenay-sous-Bois, est un romancier francais. Biographie: Veuf, son pere, notaire, epouse en secondes noces la veuve d'un capitaine au long cours. Les deux epoux ont, de leur premier mariage, chacun deux enfants. Hector est donc le benjamin d'une famille que l'on dirait aujourd'hui recomposee. Enfance et adolescence: Alors que le pere manifestait un caractere rigide empreint d'une certaine severite, la mere, plus conciliante, bercait l'enfant de recits de voyages (peut-etre inspires par ceux de son premier epoux). Elle developpa ainsi son gout pour les histoires. Lorsqu'a l'age adulte, il s'opposa a la volonte paternelle, preferant la voie des lettres aux etudes de droit, elle le soutint dans son choix. Le jeune Hector fit ses etudes au lycee Corneille de Rouen ou Gustave Flaubert l'avait precede dix ans plus tot. Il s'y lia d'amitie avec celui qui fut quelque temps le secretaire de Sainte-Beuve, Jules Levallois, futur critique litteraire. Ses etudes ne furent pas brillantes; il souffrit d'un systeme scolaire dans lequel il ne pouvait pas s'exprimer. Ses preferences allaient a l'histoire dont l'enseignant etait un original, a l'esprit libre."show more

Rating details

1 ratings
3 out of 5 stars
5 0% (0)
4 0% (0)
3 100% (1)
2 0% (0)
1 0% (0)
Book ratings by Goodreads
Goodreads is the world's largest site for readers with over 50 million reviews. We're featuring millions of their reader ratings on our book pages to help you find your new favourite book. Close X