Allo Maman... ?

Allo Maman... ?

By (author) 

List price: US$6.00

Currently unavailable

We can notify you when this item is back in stock

Add to wishlist

AbeBooks may have this title (opens in new window).

Try AbeBooks

Description

Il est 23.37 et j'ai envie d'ecrire mais je sais pas quoi. Il est 23.37 et j'ai 11 ans. Il est 23.37 et je pense a Norma Jean Baker quand elle avait 11 ans. Relents d'apocalypse sur un lit drape de soie. Minuit cafard approche. Je sais pas quoi ecrire. Et pourtant, il faut que j'ecrive. Il faut que je sorte tout ce qui n'est pas sorti encore. J'ai tant de choses a ecrire. Ca va durer toute ma vie. J'ai pas envie d'etre a demain. On devient adulte quand on s'ennuie et que ca fait mal. C'est comme les larmes quand ca veut pas sortir. Il faut que j'ecrive. C'est en ecrivant des phrases sans savoir ou j'allais que "Nos nuits sans etoiles" est ne. Est ne ou sont nees. Sont-ce les nuits qui priment sur ce que j'ai ecrit. Ou ce que j'ai ecrit a engendre mes nuits. Ecrire tout le mal que je vous dois. Brel disait "aimer jusqu'a la dechirure." Il faut ecrire jusqu'a la dechirure. C'est quand la dechirure est proche qu'un livre commence. C'est comme la vie. C'est comme l'amour plutot. Il faut aimer et partir quand il est encore temps. Il faut vivre dans le reve et la boue. Les reves creent la boue. Et la boue engendre la creation. Engendrer. Il est 23.56 et j'ai envie de rien. Je pense a rien. Mais j'ecris. J'ecris rien. C'est en ecrivant qu'on devient ecrivain. Non c'est faux ca. On nait ecrivain. On devient pas ecrivain. Enfant, j'etais deja ecrivain. A 11 ans, j'etais un ecrivain. J'ecrivais mon premier baiser. Un jour, dans le noir d'une chambre. On jouait a eteindre les lumieres pour se faire peur. On etait une dizaine dans la chambre. Et une fille m'a embrasse. Je sais qui c'est. Je me souviens pas exactement du moment. Je me souviens du moment du moment. Le souvenir d'un baiser qui a brule ma poitrine. L'amour devrait s'arreter au premier baiser. On ecrit la deception de l'apres-baiser, je crois. Le chagrin d'amour est esthetique. J'ai toujours aime trop. Je n'aime que les amours passionnelles. Je sais plus si les amours sont feminins au pluriel. Je m'en fous. Je decide qu'elles sont feminines. Parce que c'est plus joli. Il est 0.05 et je continue a ecrire mais je vais ecrire a la main sur mon carnet de notes de main. Nos nuits sont sorties de ce carnet. Depuis que j'ai 11 ans, je note. "A quoi ca pouvait bien servir qu'on m'aime," ca date de la. Et je savais qu'un jour, j'ecrirai un livre et que cette phrase y serait. J'ai 11 ans et je vais ecrire a 0.08 sur mon carnet. Avec de l'encre, avec des larmes. Les larmes qui veulent pas sortir. Off...."show more

Product details

  • Paperback | 108 pages
  • 152 x 226 x 14mm | 260g
  • Createspace Independent Publishing Platform
  • United States
  • French
  • black & white illustrations
  • 1507721471
  • 9781507721476

About Michel Barral

Ceci est une nouvelle edition enrichie de 12 textes inedits. Veritable objet litteraire non identifie, le livre de Michel Barral a ete ecrit peu apres la sortie de son premier roman "Nos nuits sans etoiles." L'auteur y devoile la douleur de la creation, son propre mal de vivre, des nouvelles litteraires d'une originalite surprenante, des pensees, des stances, des textes poetiques et violents qui decrivent la douleur de vivre d'une jeunesse laissee a l'abandon par la societe actuelle."show more